Isolation d’un aquifère superficiel

Isolation d’un aquifère superficiel

on Sep 25, 2017

Lors d’une inspection caméra une perforation du tubage plein a été mise en évidence

Au cours de la descente l’opérateur a constaté que la caméra était fortement chahutée au droit d’une protubérance dans le tubage. Il s’agissait en fait d’une perforation du tubage.

Par ailleurs le forage s’était comblé sur 30 m.

Perforation et turbulences

Le propriétaire avait constaté une évolution dans la qualité de son eau qui était turbide (sable fin et argile). De plus le niveau dynamique était très fortement remonté (+35 m).

Diamétreur et coupe technique

Diamétreur et coupe technique

Avant rechemisage un diamétreur a été réalisé pour vérifier l’absence d’ovalisation et mesurer précisément le rétrécissement au niveau de la perforation.

Un rechemisage a donc été décidé avec cimentation annulaire afin d’isoler l’aquifère supérieur.

Rechemisage du tubage sur la partie supérieure du forage

Rechemisage du tubage sur la partie supérieure du forage

Mise en place de l'ombrelle pour la cimentation

Mise en place de l’ombrelle pour la cimentation

Unité de cimentation sous pression

Unité de cimentation sous pression

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chantier réalisé en collaboration avec la société Sondalp.

Forapulse spécialiste en régénération de forages
05400 MONTMAUR