Combien ça coûte de construire un puits ?

Combien ça coûte de construire un puits ?

on Nov 6, 2020

La construction d’un puits requiert quelques travaux. Ces travaux consistent essentiellement à creuser un trou dans le sol pour prélever l’eau souterraine, depuis une veine d’eau, des eaux en surface, une rivière souterraine ou directement de la nappe phréatique. Plusieurs paramètres définissent le prix de construction d’un puits : la profondeur à creuser, les moyens techniques mobilisés, le diamètre du puits : les travaux de forage et le volume d’eau à collecter.

La réglementation en vigueur  

Tous travaux de construction d’un puits de plus de 10 m de profondeur, et dont le volume de prélèvement est supérieur à 1000 m3 doivent être déclarés auprès de :

  • la Mairie et la Préfecture
  • la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement)
  • la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales)

Par ailleurs, il est interdit de construire un puits à moins de 5 m d’une route, à 40 m d’un cimetière, à côté d’un champ agricole, une fosse septique, un élevage d’animaux ou un fumier au risque de polluer les réserves souterraines.

Le coût d’un puits

Forage ou puits artésien

Le puits artésien ne nécessite aucune pompe. Il s’adapte à tous les types de sols et ne requiert aucun entretien particulier. La technique consiste à creuser par percussion sur le sol, à l’aide d’un outil rotatif ou coupant. Sa profondeur, pouvant atteindre environ 300 m, ainsi que la nature du terrain en déterminent le prix. En général, il faut compter entre 50 et 100€ par mètre linéaire foré.

Puits creusé ou traditionnel

Le puits creusé ou puits de surface ou puits classique repose sur un principe de récupération des eaux de surface comme les eaux de pluie qui s’infiltrent dans le sol et passent par des parois perméables. Ce puits est moins coûteux à installer, et aussi moins profond (7 ou 8 m de profondeur). Pour obtenir un flux d’eau plus abondant, il suffit d’installer des buses de ciment poreux de 1 cm de diamètre. Ces buses protègent également le puits d’un risque d’éboulements de terre. Ce type de puits coûte 2300 à 8000€.  Ce prix varie en fonction du type de terrain, de la profondeur à creuser et du diamètre du puits. A ce prix s’ajoute le coût des travaux d’évacuation de la terre, des raccordements dans la maison, de terrassement et éventuellement le prix de la pompe (environ 170€). 

Puits foncé ou à la pointe filtrante

Egalement connu sous le nom de puits instantané ou à pointe filtrante, le puits foncé est creusé à la verticale. Cette technique consiste essentiellement à enfoncer un tubage dans le sol. Généralement, on utilise un tube perforé à bout pointu pour atteindre la nappe phréatique. Pour filtrer le sable et les autres particules une crépine est placée sur la partie inférieure du tube. Le puits foncé peut atteindre une profondeur de 100 m, selon qu’on utilise le fonçage par injection d’eau, par battage ou par havage. Il coûte 100 à 2000€, selon le diamètre, la profondeur, la technique utilisée, les équipements requis, l’utilisation du puits et la géologie du terrain. 


Forapulse spécialiste en régénération de forages
05400 MONTMAUR